Publié par : geraldinesyj | 19 mai 2010

Les infirmiers anesthésistes : la révolte a payé!


Blocage spectaculaire -et plutot mal vécu par les usagers- de la gare Montparnasse par plus d’un millier d’infirmiers anesthésistes en grève.

La gare Montparnasse à Paris a été complètement paralysée hier durant plusieurs heures. Venus de toute la France, 1.200 selon la police et 2.500 à 3.000 selon les syndicats infirmiers anesthésistes réclamait une revalorisation salariale ainsi qu’une reconnaissance de leur formation au niveau master, soit bac+5. 

Initialement prévue pour se dérouler devant le ministère de la Santé, la manifestation s´est détournée vers la gare Montparnasse, après que la ministre Roselyne Bachelot ait refusé de recevoir une délégation de grévistes. Une partie des manifestants, vêtus de leurs blouses bleues, se sont postés pendant cinq heures sur les voies, à 500 mètres des quais, bloquant des milliers de passagers.

La compagnie ferroviaire a porté plainte pour « entrave à la circulation des trains », affirmant que « près de 100.000 voyageurs » au total ont été « impactés ». 

Les anesthésistes protestent depuis plus de deux mois -sans succès jusqu’à présent- contre un protocole d’accord salarial signé entre la ministre, Roselyne Bachelot, et un syndicat minoritaire, celui des cadres de santé.  La grève a été suivie par 95% des anesthésistes en France et très peu d’opérations chirurgicales ont eu lieu mardi, selon les syndicats.

Craignant un nouveau mouvement -promis par les syndicats- Roselyne Bachelot s´est engagée ce matin sur Europe 1 à répondre aux revendications des infirmiers anesthésistes. D´ici la fin de l´année, a-t-elle déclaré en substance, la réforme de leur diplôme sera engagée afin de le porter au niveau universitaire master (bac + 5), soulignant au passage que les augmentations de salaire – équivalentes à un 13ème mois, selon elle – étaient importantes en période de crise. La ministre de la Santé a également déclaré qu´il serait tenu compte de la pénibilité du métier.

Il est désolant de constater que seule une prise d’otage des usagers semble décider le gouvernement à entendre les requêtes des professionnels de santé…

Cela vous donne des idées ;-)?

Publicités

Responses

  1. Non la révolte n’a pas encore payé. Mme Bachelot tient un discours devant les médias mais agit à l’opposé une fois les micro débranchés. C’est pour cela qu’aujourd’hui une nouvelle manifestation se déroule autour de l’Arc de Triomphe. Pour dénoncer le mensonge et le mépris affiché par notre ministre.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :