Publié par : geraldinesyj | 3 mai 2010

Allonnes inaugure la révolte des patients sur le risque de voir sacrifier le service de proximité sur l’autel de la rentabilité !


Laboratoire d’analyses médicales d’Allonnes
Encore un service aux habitants en danger !
Non à la réduction des heures d’ouverture !
Défendons l’accès aux soins de proximité !

Ensemble, exigeons le maintien de l’ouverture l’après-midi du laboratoire d’Allonnes.

Suivi d’un appel à signer la pétition disponible en mairie .

Tiens tiens, encore une pétition s’élevant contre la réforme de la Biologie Médicale 😉

Mais où le SJBM est il encore aller pêcher cette info sensible?… Et bien tout simplement sur une page dédiée du site officiel de la ville d’Allones, une petite ville de 11 000 habitants, située sur les bords de la Sarthe, au sud ouest du Mans.

On peut y lire qu’un groupe de laboratoire, établit à Allones depuis plus de 30 ans, rassemblant les sites de prélèvements sur le territoire de Le Mans Métropole annonce la fermeture tous les après-midi du laboratoire d’Allonnes.

Après la fermeture sans concertation du cabinet de radiologie, c’est un nouveau coup dur porté aux services de santé de proximité.
Réduire les heures d’ouverture, c’est réduire l’accès aux soins ! Accéder rapidement et facilement aux différentes analyses ou prélèvements, c’est important !
Cela permet d’avoir un bon suivi médical et  une rapidité de réponse pour la mise en place d’un traitement adapté.

Si le laboratoire d’Allonnes ferme l’après-midi, les Allonnais devront se rendre au pôle  santé sud. Cela sera difficile pour les personnes âgées, handicapées, à mobilité réduite, les malades, et ceux qui n’ont pas de véhicule personnel notamment des personnes avec de jeunes enfants (temps de transport 1h de bus, de tram et de marche).

L’ordonnance du 13 janvier 2010 relative à la réforme de la biologie décidée par le Président  Sarkozy est mise en avant pour justifier la réduction des heures d’ouverture du laboratoire d’analyse médicale cette ordonnance permet d’ouvrir aux capitaux privés comme par exemple a des fonds de pension, la propriété des laboratoires.

Déjà, nous savons que, sur l’agglomération mancelle, de grands groupes financiers sont à la manœuvre : conséquence possible pour le laboratoire d’Allonnes, s’il n’est pas jugé «rentable» à leurs yeux.
Un risque de fermeture définitif !

Car il est évident que les préoccupations des actionnaires ne rejoignent pas celles des praticiens de santé et encore moins celles des usagers. La biologie médicale ne doit pas devenir un nouveau produit spéculatif pour capitaux financiers. La biologie médicale est un acte médical garanti par la solidarité nationale (sécurité sociale), elle doit rester au service de tous.

Le Conseil Municipal d’Allonnes, attache à l’accessibilité des services pour les habitants, a demandé lors de sa séance du 20 janvier 2010 le maintien  de l’ouverture du laboratoire d’analyses l’après-midi.

Le mot d’ordre est de concentrer pour survivre aux baisses tarifaires, dans un environnement hautement concurrentiel. Avant, les biologistes prélevaient et analysaient sur place, dans leur laboratoire installé en centre ville. Le new deal 2010 prévoit de délocaliser l’analyse sur des plateaux techniques, plus rentables (souvent installés en zone industrielle car la moins onéreuse au mètre carré mais ayant la facheuse tendance à s’éloigner des centres villes…). Conséquence bien naturelle : le biologiste ne peut pas être au four et au moulin et lui (ou sa direction) recommande de fermer la boite à prélèvement l’après midi.

Le gouvernement a souhaité au travers de la loi HPST une biologie de qualité au meilleur cout pour les patients français.

La proximité en fera surement les frais… mais ce n’est surement qu’un dégat collatéral… 😉

Publicités

Responses

  1. L e Mans est effectivement une réussite de regroupement entre bios.Ne pas mélanger tout.Les fermetures partielles peuvent etre une solution .Le service permanent coute tres cher (dans la mesure ou on est présent dans son labo).
    Jusqu’a ce jour les financiers sont exclus de la Sarthe.

    • Si la réforme nécessite des fermetures comptables de laboratoire au public tous les après midi partout en France, n’est ce pas quelque part une régression?
      C’était l’objet de cet article.
      Une biologie médicalisée, de qualité et de proximité, partout en France, avec permanence des soins, c’était dans le cahier des charges du ministère.
      Et cette recherche de rendement permanent pourra emmener beaucoup plus loin…. des opérateurs beaucoup moins éthiques qu’un regroupement de biologistes professionnels/

  2. Certes il peut y avoir un danger.La permanence des soins n’impose pas que toute les structures soient accessibles 12 ou24/24.Les exigences du préanalyitque font qu’on ne peut plus piquer a toute heure…et je le repete:le bio doit etre présent.On le reproche assez.Des aménagements et une certaine éducation du patient kiveutouttoudesuite est un progrés.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :