Publié par : geraldinesyj | 23 novembre 2009

Les chercheurs français, une récompense passée sous silence…


Très peu de médias auront relayé ce qui constitue pourtant une immense source de fierté pour tous les scientifiques français.

C’est un classement international qui l’affirme : notre CNRS national est classé 1ère institution scientifique du monde en 2009 parmi les 2000 organismes de recherche évalués, bien devant Harvard, Tokyo Daigaku, Oxford, etc…!

Comprenant 11 000 chercheurs, plus de 15000 universitaires et des milliers de thésards qui travaillent dans ses 1200 laboratoires, le CNRS, créé en 1939, vient d’être couronné par le groupe de recherche espagnol SCImago, qui se propose de réaliser des cartographies des activités de recherches. Il se base sur son rapport annuel 2009 classant les meilleures universités et institutions de recherche mondiales grâce à l’analyse de leur performance pendant la période 2003-2007, suivant 5 indicateurs de production, collaboration et impact scientifique (telle que la citation des auteurs dans d’autres travaux). Le rapport a été élaboré à partir de données de la base Scopus (plus de 16 millions de publications et 150 millions de citations) et comprend des institutions de recherche de 84 pays sur les cinq continents, groupées dans cinq secteurs de recherche : gouvernement, éducation supérieure, santé, industrie et autre.

Tout le monde se souviendra de la récente passe d’arme opposant notre gouvernement avec les chercheurs français du CNRS, ne publiant pas assez, n’étant pas suffisamment efficients, mal organisés; il semble que son unité et sa détermination viennent d’être enfin appréciées à leur juste valeur. Notre CNRS publie, brevète, conclu des contrats avec l’industrie…et fait la fierté de ses scientifiques!

Organisme public financé quasi exclusivement par l’Etat, l’avenir du CNRS ne peut plus être envisagé sur le seul plan de la performance, qui est à présent mondialement, et objectivement, reconnue; mais sur la place que l’on veut donner à la la recherche fondamentale, non programmée, non définie par des objectifs court termiste clairement identifiés.

La question est finalement, quelle place veut donner la France à la Recherche et surtout dans les mains de quels types d’acteurs? Comme le réaffirmaient récemment deux anciens premiers ministres, Michel Rocard et Alain Juppé, il y a une erreur économique à ne pas commettre pour toute grande nation: ne pas investir dans les relais de croissance de demain, en faisant l’impasse de la recherche et du développement.

Concernant le monde de la biologie médicale, il est désolant de constater que la révolution bio diagnostique est en marche et que le train est en train de quitter le quai sans les professionnels de santé, et sans les chercheurs Français!

Il faut donner les moyens à la biologie française de continuer à se positionner comme leader sur le plan de l’innovation technique que représente la Biologie Diagnostique et la Biologie Interventionnelle. Profitons du regroupement des acteurs biologistes de la profession, favorisons l’émulation public/privé, support de la recherche et du développement. Assouplissons les formalités permettant de faire fructifier les brevets, et autofinançant l’innovation de demain. Plus que tout, retrouvons confiance en nos professionnels, qui apparaissent comme les mieux formés, et les plus prometteurs au monde.

Le véritable enjeu pour l’Avenir en Médecine n’est pas sur la Qualité, il est sur l’Innovation. Hors l’innovation passe aujourd’hui par le domaine incontournable des biotechnologies, domaine dans lequel il s’avère que les acteurs de la Biologie Française, et ses chercheurs, sont aujourd’hui dans un rôle leader qu’il est important de conforter. Car perdre la course à l’Innovation, c’est financer, in fine, celle des autres… et en devenir dépendant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :