Publié par : Thomas Nenninger | 9 février 2009

Au secours de la finance mondiale: Hippocrate


A davos, petite station Suisse du canton des grisons à 28000 euros le forfait location de ski, remonte pente, kissou au gratin mondial de la finance et de la politique, cette année, la fête est moins funky que d’habitude.

En guise de rafraîchissements, plus de champagne (Dom Pérignon), mais un vulgaire vin blanc et… de l’eau! God save us….!!!

Tout ça à cause de la crise qui oblige à compatir, faire grise mine, mettre en vente les jets privés (mais à des prix prohibitifs, il ne faudrait pas qu’un crétin s’avise de les acheter, c’est juste pour rassurer les actionnaires gniak gniak!:).

Et tout ceci n’est arrivé qu’à cause de l’avidité du monde financier, de l’abscence d’« éthique » (hiers encore un gros mot, comme clochard, partisan ou congé payé).

Heureusement à Davos, il y a de gros cerveaux superentraînés qui réfléchissent entre deux verres de Badoit, et l’espagnol Angel Cabrera qui préside l’université américaine de Thunderbird (ça fait très nom de code d’opération de guerre) dans l’Arizona (buissons qui roulent et poussière, cowboys de dos). Angel fait partie de l’élite des young global leaders. Vous ne connaissez pas? Normal aussi, vous n’avez pas été invité à Davos. Gueux.

En tout cas Angel en a sacrément dans la caboche, il a trouvé un remède imparable à l’immoralité des financiers comme lui.

Il a longtemps cherché, contacté des sages et des marabouts, lu deux fois le « da vinci code » dont une fois à l’envers, et finalement, en allant visiter tard le soir sa tante qui se faisait striper ses varices entre deux liposuccions, il a eu la révélation. En fait non, carrément La Révélation.

Il a vu un mec habillé avec une ridicule vest blanche et un sourire hagard à 2h00 du matin dans les couloirs des urgences, avec un serpentin en caoutchouc dépassant de sa poche, qui travaillait là. Image à la limite entre le saugrenu et le ridicule.

A 2h00 du matin. Pour un salaire complètement minable à côté du sien à Angelo, qui ne travaillait pas à cette heure là à acheter et vendre de l’argent qui n’était pas le sien devant son écran puisqu’il visitait tata.

Un peu gêné et vaguement écoeuré il a parlé avec ce mec. Et appris que non seulement il travaillait là à 2h00 du matin, mais qu’en plus son travail était de sauver des vies. Pour des clopinettes comparé à son argent de poche à lui, Angelo (sans parler de son salaire, mais Angelo était de bonne humeur, il ne voulait pas faire disparaître le sourire béat sur le visage hagard du… du comment déjà? ah oui, mesdeuxseins. Quel drôle de nom). Là angelo s’est mis en notes pour plus tard: « penser à investir dans le segment santé en vue d’établir une situation de monopole sur les états transitoires de vie et de mort des coeurs de cibles afin d’augmenter les marges nettes et satelliser les profits ». Et en note pour plus tard N°2: « penser à marginaliser les mesdeuxseins en orchestrant une campagne de relations publiques visant à dévaloriser leru image auprès du grand public permettant de légitimer leur salariat par nos fonds de pensions ».

Et en discutant comme ça, autour d’une clope et d’un café, en pleine nuit, Angelo a tiré la quintessence du maidcinq. Il lui a demandé avec sympathie à ce demeuré, « mais mon bon, pourquoi travaillez vous en pleine nuit à sauver des vies pour des clopinettes? » Et le médecin cet abruti lui a donné son secret, comme ça, sans même chercher à lui soutirer un biffeton:

-« Parce que j’ai prêté serment. Le serment d’hippocrate ».

Quel couillon ce madesain, il aurait pu se faire 100 dollars s’il avait demandé. Note pour plus tard N°3 « Mettre en place les conditions de salariat abusifs pour cette larve déjà prête à se faire exploiter ».

Et c’est comme ça qu’au forum de Davos, Angelo a surpris tout le monde et suscité des tonnerres d’applaudisements en dévoilant la solution ultime pour sauver la finance de ses démons: faire prêter aux jeunes loups de la finance le fameux « serment d’hippocrate » qui leur donnera comme à ces andouilles de meuhdeuhcinq et par intercession divine de l’ « éthique ».

Bon bien sûr angelo lui n’a pas prêté serment. Il le fait prêter aux jeunes illuminati de son école (dont il a augmenté les frais d’inscription pour récupérer la valeur ajoutée de sa nouvelle gloire). Et il déclare à qui veut l’entendre que thunderbird est « classée numéro un dans le monde » -Rank N°1 in the world-.

Apparemment, il n’a pas encore ouvert le webster à la page éthique. Son école est en réalité 62ème.

Personne n’est parfait. Pas même le médecin. Couillon.

Davos (forfait ski à 28000 euros, en promo)

Davos (forfait ski à 28000 euros, en promo)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :