Publié par : Thomas Nenninger | 31 janvier 2009

« Yes we can ». Repeat after me.


Nomination d’un afro-américain à la tête du parti républicain, projet de création d’un système d’assurance maladie « à la française » par le Président élu, gestion à la petite semaine des négociations au moyen-orient (soutien à Israël, première interview accordée à une télé palestinienne…), les américains ont lâché leur flashlight et cherchent avec peine un chemin dans les ténèbres.

Heureusement Barack est là. Et heureusement le monde entier lui fait confiance pour ouvrir la voie.

En témoigne le grand succès de librairie au Japon de « speeches of Barack Obama » qui bat à plattes coutures les harry Potter et autres mangas. Car Barack ne parle pas anglais, il parle Obama. Simple, efficace, émouvant. Exactement ce qu’il faut aux japonais dans une économie dévastée pour retrouver le chemin de la signature des contrats.

En 95 pages, un CD, le tout en anglais obama/japonais, apprenez à devenir un leader, un vrai.

Enfin, les japonais sont un peuple créatif qui n’a pas fini de nous étonner. Comme ces deux petits écoliers qui, pour illustrer leur exposé sur la paix, ont amené une bonne vieille bombe de la seconde guerre mondiale dans leur école.

Yes, they did. But what exactly?

Obama

Obama

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :